• On nous écrit:

    Vous souhaitez exprimer une pensée profonde à propos d'un événement ayant un rapport avec la culture bretonne, d'un fest noz ou d'un festival...

    Écrivez au blog (bretmans@yahoo.fr) votre lettre sera reproduite ci-dessous !

     

  • Le silence assourdissant des Bretons du Mans... (alors qu'à la télé on nous dit qu'il existe quelquepart -?- des gens solidaires) me fait repenser ce matin à cette belle chanson d'Antoine de 1967 (notre jeunesse !)

    Juste quelques flocons qui tombent
    Sur les dernières traces de pas
    Depuis plusieurs jours la ville est morte
    Les seuls vivants c'est toi et moi

    Juste quelques flocons qui tombent
    Tard dans une rue du Marais  
    La rue est blanche, le blanc m'inonde
    Tu es si douce à mon côté

    Juste quelques flocons qui tombent
    Je ne sais pas ce qui les a tués
    Ils avaient si peur de leurs bombes
    C'est autre chose qui est arrivé

    Juste quelques flocons qui tombent
    Nous vivrons bien sans eux au fond
    Ils étaient si fiers de leur monde
    Ils l'ont cassé en poussant sur un bouton

    Juste quelques flocons qui tombent
    Je t'aimerai mais nous serons prudents
    Pour ne pas refaire un monde
    Adam et Eve ont raté le précédent

    Prenez soin de vous,
    Pierre


    7 commentaires
  • A la question: Qu'est ce que vous faites pendant la confination ?, après avoir bien oeuvré dehors sous le soleil,  je me confine devant l'ordi à l'abri de la pluie et du vent, et je reprends ma collaboration aux relevés généalogiques..   Histoire de me relier un peu à la Bretagne j'ai choisi volontairement de travailler sur les actes d'un village finisterien (Mahalon). J'y ai donc trouvé des gens avec des prénoms inconnus pour moi dont je vous fais part à toutes fins utiles pour ceux qui auraient des prénoms à choisir dans l'avenir:  Vinoc, Tudec, Clet, Polycarpe, Saint-Olives (pour une fille), Sabigothon (celui là venait d'une autre région..), Arsenée...

    Concernant les professions j'ai rencontré beaucoup de mendiant, mendiante avez vous une idée à quoi ça correspond vraiment (j'ai pensé "sans profession" par rapport aux actes français), et des démissionnaires (en général personnes agées, donc j'ai pensé "rentier")... Alors j'ai aussi des célébatrices que j'ai pensé être une mauvaise traduction du français célibataire au féminin? 

    Voilà, voilà, pour vous distraire un peu.   Gros bisous à toutes et tous.   Nelly


    2 commentaires
  • N'hésitez  pas à consulter de temps en temps: les commentaires commencent à arriver...

    Profitez-en pour communiquer avec nos amis !

    Rubrique: "On nous écrit",  article: "Et vous, vous faites comment ?"


    votre commentaire
  • Le matin, réveil à 08 heures 30, car, au début, ça dérivait trop, et il a bien fallu se reprendre...

    Petit-déjeuner, un petit coup d'internet pour régler les rares affaires administratives, puis une répetition d'accordéon. Je demande souvent à Roseline ce qu'elle souhaite, car autrement, je reprends toujours les mêmes morceaux.

    Ce matin, c'était Breton avec Roseline:

    Et vous, vous faites comment ?

     

    Vers 11 heures 20-30, je monte sur mon vélo d'appartement, c'est ch... mais ça tient quand même en forme: de 35 à 40 minutes, j'essaie de tenir le mini à 11 Km/heure, pour un résultat d'environ 100 calories.

    Et vous, vous faites comment ?

    Pendant ce temps, Roseline est à la cuisine...

    Fin du vélo, douche, repas de midi.

    Radio, informations (il paraît qu'un virus nous attaque...)

    Début d'après-midi: sieste, j'ai pris cette habitude depuis que le crabe est venu m'embêter, mais maintenant, elle se réduit à trois quartts d'heure. Roseline lit "La Rage de Vivre" de Mezz Mezzrow.

    Ensuite, c'est bricolage: on espère pouvoir repeindre de couleur claire ces chevets pour la maison que l'on loue en Bretagne (cette année... ) mais on n'a pas la peinture, Merluche est fermé...

    Et vous, vous faites comment ?

    Cet après-midi, on a fait rangement de l'atelier, ça n'était pas arrivé depuis (trop) longtemps, mais les déchetteries sont fermées, alors nous remplissons des sacs-poubelles...

    Les jours passés, c'était dehors, un paquet de racines qui montait dans le chemin nous a donné bien du mal !

    Et vous, vous faites comment ?

    ..../....

    Continuer à communiquer entre nous en ces dramatiques circonstances, est d'une importance vitale ! Le sentiment de solitude nous envahit insidieusement, aussi, histoire de se rendre compte que l'on n'est pas tout seul, je vous propose de nous raconter un peu comment vous vivez le confinement. Certaines ou certains d'entre nous travaillent, dans le domaine de la santé, ou dans tout autre domaine, et ce serait bien intéressant de savoir ce qu’elles - ils vivent, et comment elles - ils le vivent.

    A titre d'exemple, je vous ai fait un tableau complet de notre vie de retraités, mais vous pouvez nous décrire votre vie en quelques lignes, sans photo, en utilisant le commentaire à cet article.

    Si vous êtes en verve, mettez votre littérature et éventuellement vos photos dans un mail adressé à bretmans@yahoo.com ; je transfèrerai votre article ici en suivant vos conseils de mise en page.


    4 commentaires
  • Bonsoir C’est bien triste à annoncer mais le fameux Corona virus fait des siennes . En raison des problèmes toujours importants de propagation du virus et de la psychose qui règne actuellement autour de cela ,  comment danser si les gens évitent de se toucher et qui viendrait ??  Le Cercle Danserien Caen a donc décidé d’annuler le fest-noz du 21 mars prochain !! Mais prenez tout de suite vos agendas car la date du  prochain fest-noz  est fixée !! Ce sera le samedi 28 novembre à IFS avec le duo Landat/Moisson !!   Kenavo Loïc pour le Cercle Danserien

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique